Le poids des mous...

Publié le


PM1.jpg

Interrogé cette semaine dans Paris Match, Karl Lagerfeld aurait exigé de l'hebdomadaire qu'il n'évoque à aucun moment le livre d'Arnaud Maillard.


Pourtant, on retrouve entre les lignes de l'interview comme un message personnel de "King Karl" à l'attention de son ex-assistant adoré puis abhorré…

PM : On ne vous voit jamais énervé ou en colère?
KL : L'indifférence m'en empêche. Je n'aime que les choses horribles. Je cultive la rancune. Je n'ai aucune religion, aucune éducation religieuse.

PM : Qu'est-ce qui vous coûte le plus d'efforts?

KL : Faire preuve de patience. Ce n'est pas ma spécialité. Sauf si j'ai un but : là, elle est sans limite. C'est pour cette raison que je suis bien pour la vengeance. Tirer une chaise dix ans plus tard est amusant, surtout quand les gens pensent que tout baigne.

On est en plein western…
Qui dégainera le premier?
Et surtout, pour quoi faire?

La suite au moment de la présentation des collections à Paris, début octobre.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article